Course à pied : La chaussure minimaliste

Vous songez à changer votre chaussure de course pour une chaussure minimaliste?  Voici les critères pour une chaussure minimaliste :

  1. Confort : Forme de chaussure respectant l’anatomie et son expansion.
  2. Amorti: Avoir un amorti le plus minimaliste possible afin d’améliorer la sensation de contact avec le sol.
  3. Pente: Pente de semelle quasi plate (différence de hauteur entre le talon et les orteils) afin de minimiser l’interférence entre le sol et le pied.
  4. Souplesse: Flexibilité maximale afin de laisser le pied bouger et fléchir naturellement.
  5. Stabilité: Éléments de soutien de la voûte plantaire et dispositif de contrôle de la pronation doivent être réduits au minimum!
  6. Légèreté : Plus c’est léger, mieux c’est!

Pour qui?  La chaussure minimaliste peut être un bon choix pour plusieurs, par contre si vous souffrez d’une blessure au pied, tendon d’Achille ou mollet il vaut mieux choisir une chaussure à talon absorbant. 

Tout changement, quel qu’il soit, est à risque de provoquer une surcharge sur vos tissus et donc une blessure, s’il est trop important.  Ce changement doit être progressif.  On parle d’une minute de + par entraînement.  Pour un changement en douceur et des conseils appropriés, il est préférable d’être suivi par un professionnel.

Pour plus d’informations, contactez-nous : 450-905-0885

(Source : la clinique du coureur)